Rechercher
  • Mélissa Demouth

5 erreurs à éviter pour survivre dans votre espace de télétravail

Mis à jour : mars 23

Soyez productifs à la maison grâce au Feng Shui ! Je vous propose des clés pour vous aider à ajuster votre espace de travail avec les moyens du bord.




En cette période étrange, vous vous retrouvez à télétravailler de chez vous à temps complet. Vous vous êtes installés dans l’urgence là où vous pouviez et essayez de « manager » votre activité professionnelle et votre vie familiale. Et soyons sincères… ce n’est pas évident.


Il y a quelques temps, j’ai opéré la transition entre mon job dans une grande entreprise du BTP avec des bureaux en open space à la Défense, à créatrice d’entreprise en télétravail quotidien de chez moi. En toute franchise, l’effet « whaou » du début a rapidement fait place à la perte de repères, à la tentation et à la procrastination. J’ai eu besoin d’ajustement pour réussir à me positionner efficacement dans mon nouvel espace de travail.


L’espace et l’organisation qui s’adaptent aux nouveaux modes de travail étant mon cœur de métier, j’ai pu expérimenter différentes solutions en me basant sur la science orientale du Feng Shui. J’aimerais partager avec vous les 5 erreurs fatales que j’ai commises avant vous et que je vous propose d’éviter dans l’aménagement de votre espace pour survivre au télétravail.


L’objectif est de vous aider à ajuster votre espace avec les moyens du bord afin de garder un maximum de productivité, de concentration et de motivation sur la durée.



Erreur n°1 : Ne pas avoir d’espace de travail fixe et délimité


En délimitant le territoire qui sera votre espace de travail et en activant en même temps une routine, vous permettez à votre cerveau de basculer du « mode pro » au mode « perso » beaucoup plus rapidement. Vos capacités sont ainsi stimulées de manière plus rapide et sur la durée.


Dans votre domicile, vous baignez dans les repères de votre vie personnelle et de vos loisirs. Tous les objets qui vous environnent vous connectent à cette énergie intime et familiale.


Alors que dans les locaux de votre entreprise, vous avez vos petits rituels : badge d’accès au bâtiment, café du matin dans l’espace de convivialité, point d’équipe dans la salle B318, etc. Tous ces rituels sont associés à des espaces (temps et lieux) qui rythment et cadencent votre vie professionnelle. Ils vous mettent dans une énergie d’action.


L’objectif est donc de réussir à compartimenter votre espace de vie pour vous connecter à ces deux types d’énergie et de dissocier votre sphère professionnelle de votre sphère personnelle.


Cas 1 : vous avez un espace bureau séparé du reste de la maison


C’est l’idéal, pensez à bien fermer la porte de ce dernier quand vous travaillez en mettant, par exemple, une affiche « ne pas déranger » comme dans les hôtels. En fin de journée, pensez également à refermer la porte de votre bureau. De cette manière, vous pouvez dissocier complètement l’énergie liée au travail et celle liée à la sphère intime.


Cas 2 : vous n’avez pas de pièce dédiée mais au moins un meuble de bureau


Ne le mettez pas dans votre chambre. La chambre est liée à votre intimité, pas du tout propice à la sphère professionnelle.


Si ce n’est pas possible, rassurez-vous, il y a des moyens pour délimiter votre espace. Pour ne pas voir votre espace de nuit depuis votre espace de travail, vous pouvez utiliser un rideau ou un paravent pour séparer ces deux espaces.


Sinon, petite astuce, utilisez votre sens du toucher. Un tapis sous votre bureau vous permettra de réaliser une délimitation au sol de votre espace de travail. Vous le ressentirez à l’aide de vos pieds et votre cerveau interprétera que vous êtes, ou que vous n’êtes plus dans votre espace professionnel.


Cas 3 : vous n’avez pas de bureau et devez travailler sur la table commune


Dans ce cas-là, vous pouvez marquer l’emplacement de votre bureau à l’aide d’une délimitation visuelle. Par exemple, vous pouvez délimiter votre espace de travail sur cette table avec du maskintape ou avec des post-it. Cette frontière symbolique vous permettra ainsi de de clarifier la zone dédiée à votre travail. Une fois que vous avez identifié et matérialisé votre zone de travail mettez-vous à chaque fois à cette même place, votre cerveau encodera ainsi l’information et vous perdrez moins de temps à vous remettre sur votre dossier le lendemain.


A ces ancrages visuels, il est possible d’associer les autres sens pour créer votre ancrage spatial : mettez la playlist qui vous permet de vous concentrer, diffusez votre parfum ou huile essentielle préférée, etc. Vous pouvez également recréer vos propres rituels : comme par exemple commencer votre journée avec votre café posé à côté de vous ou par un call avec vos collègues pour lancer la journée de travail.


Entrez symboliquement dans votre journée de travail !


Erreur n°2 : travailler dos à une porte ou dos au passage


En vous positionnant ni dos à une porte ni dos au passage, vous focalisez toutes les ressources de votre cerveau sur votre travail.


Si vous travaillez en open space, vous connaissez bien la difficulté de rester concentré avec du monde qui passe dans votre dos ou qui discute à deux mètres de vous. Un bureau fermé a cet avantage de vous offrir un cocon dans lequel vous pouvez vous isoler. Mais il y a d’autres solutions en open space comme à la maison.


Que ce soit sur un meuble de bureau ou sur la table de la salle à manger, il est nécessaire de bien se positionner pour garder sa concentration.


La règle d’or est de ne pas travailler dos à une porte ou dos au passage. En effet, ne pas savoir qui arrive derrière soi crée une forme d’insécurité, qui active directement la partie la plus archaïque de votre cerveau pour vous protéger d’une possible intrusion. Votre cerveau est ainsi toujours en alerte et il assure votre sécurité. Ainsi, sans savoir pourquoi, vous n’arrivez pas à vous concentrer totalement.


Erreur n°3 : vous laissez distraire visuellement par ce qui vous entoure



En ayant un champ de vision dégagé d’éléments de distraction vous pouvez vous concentrer plus facilement.


Autre source de distraction quand on travaille chez soi : l’ensemble des éléments visuels qui nous lient à notre vie perso. Il peut s’agir des photos de famille, du tas de linges à repasser ou de la vue sur le dessin animé regardé par les enfants (eh oui pour beaucoup d’entre nous c’est le seul moment où on arrive à allumer notre ordinateur alors autant que ce soit productif).


Déplacez vos objets personnels et placez-vous de telle sorte à minimiser dans votre champ de vision un maximum d’éléments liés à votre sphère intime.


Vous avez même la possibilité d’installer dans votre champ de vision des éléments liés à votre métier : photos, revues, objets, etc. Veillez toutefois à ce que ces objets encouragent votre enthousiasme.


Erreur n°4 : Travailler face à un mur


En vous donnant des perspectives, vous créez un cadre favorable pour garder votre entrain et votre motivation.


Autre règle d’or en Feng Shui : ne pas travailler face à un mur ! En effet, quand on se retrouve dans cette situation, le cerveau reçoit le message « je suis face au mur », autrement dit « j’ai un obstacle à surmonter » ou pire « je n’ai aucune issue, aucune possibilité d’avancer ».


Vous pouvez vous sentir épuisé avant même d’avoir allumé votre ordinateur.


Afin de vous donner plus d’espace, plus de vision pour continuer à travailler efficacement, vous devez avoir de l’ouverture.


Pour cela plusieurs possibilités :


- travaillez face à la perspective de la pièce dans laquelle vous êtes. L’objectif est d’avoir un champ de vision le plus étendu possible. Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège de l’erreur n°2 et à vous retrouver dos à la porte d’entrée ;)


- affichez devant votre bureau une photo d’un paysage dégagé qui vous donne de la profondeur, un chemin de campagne, un panorama, une fenêtre ouverte, etc. Cette image apportera une perspective symbolique à vos activités. Votre cerveau recevra l’information « ouverture », « expansion ». Vous aurez ainsi la sensation d’avancer et vous pourrez garder votre motivation plus longtemps.


- si ce n’est pas possible de mettre dans l’espace une image, mettez ce paysage dégagé sur votre fond d’écran. Vous recréez ainsi une ouverture symbolique. Attention pensez à le changer régulièrement pour créer du mouvement et toujours rester motivé !!


Erreur n°5 : Laisser le désordre s’installer sur votre bureau


En donnant de la clarté à votre espace de travail, vos idées se clarifient et gagnent ainsi en efficacité.


Sans la pression du regard des collègues, vous pourriez avoir tendance à laisser « traîner » et mélanger une multitude de documents dans votre zone de travail : factures à payer, dossiers administratifs, notes à relire, exercices des enfants, etc.


Dans ce cas, vous allez avoir du mal à garder une vision claire des tâches à réaliser.


Pour y voir clair, triez et rangez votre espace de travail régulièrement.


Prenez 5 minutes en fin de journée pour organiser et ranger votre espace de travail. Cela vous permettra de vous alléger l’esprit afin de recommencer la journée suivante sereinement. Identifiez un espace (si possible que vous pouvez fermer en fin de journée) pour ranger vos dossiers.


En même temps que vous ranger, vous structurer votre pensée, vous êtes ainsi plus efficace.


Pour conclure, autorisez-vous une pause de 15 minutes avant de vous replonger dans votre activité et observez votre espace de travail.


Est-ce qu’il y a certaines erreurs que vous pouvez à présent éviter ?


Soyez réalistes et non perfectionnistes, il n’est pas toujours simple de créer l’environnement de travail idéal, surtout de manière temporaire chez soi.


Je sais bien qu’un espace de travail optimal ne va pas résoudre tous vos problèmes (je travaille avec deux enfants en bas-âge et ce n’est vraiment pas évident.). Mais, avec quelques ajustements vous pouvez créer les conditions pour rendre votre temps de travail le plus productif possible. Et comme ça risque de durer un peu, autant prendre le temps de vous installer au mieux !


N’hésitez pas à diffuser ces conseils à vos collègues en télétravail pour leur permettre d’être plus sereins et dites-moi en commentaires quelles erreurs vous avez pu corriger !

0 vue

©2019 par Människa